Comment bien sécuriser sa piscine ?



Si la piscine est un véritable lieu de détente, elle est aussi potentiellement dangereuse. Si vous envisagez d’installer un bassin chez vous, vous devez sérieusement réfléchir au moyen de le protéger pour éviter tout risque d’accident et de noyade. C’est incontournable pour assurer la sécurité des enfants en particulier, mais aussi de toute la famille. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour bien sécuriser votre piscine.

Maison moderne avec piscine creusée

Les dispositifs homologués pour sécuriser une piscine

La loi impose à tout propriétaire de piscine enterrée ou semi-enterrée de mettre en place un système de protection autour de son bassin. Il doit au moins installer un des quatre dispositifs homologués par le législateur :

  • la barrière,
  • l’alarme de piscine,
  • la couverture,
  • l’abri de piscine.

Il est possible de combiner ces solutions pour renforcer la protection de votre bassin.

La barrière de protection pour piscine

La barrière de piscine est la solution la plus basique pour protéger une piscine creusée. Elle s’installe simplement autour du bassin pour empêcher les enfants d’y avoir accès sans surveillance.

Pour se conformer à la loi, la barrière de piscine doit répondre à la norme NF P 90-306. Elle doit aussi mesurer plus de 110 cm de haut pour qu’un jeune enfant ne puisse pas l’escalader. De même, elle doit disposer d’un portail d’accès verrouillé.

En bois, en aluminium, en PVC ou en verre, une barrière de piscine ne doit pas être complètement opaque. Elle doit laisser une vue dégagée sur la piscine pour faciliter la surveillance de la baignade.

Bien qu’efficace pour empêcher l’intrusion des petits à la piscine, ce dispositif de sécurité présente toutefois un inconvénient. Sa mise en place nécessite d’avoir un grand espace autour de la piscine. En effet, elle doit être placée à au moins un mètre en arrière de la margelle du bassin. Ce type d’installation ne convient donc pas à un extérieur de petite surface.

La couverture de sécurité

Volet roulant d'une piscine creusée

Si la superficie de votre espace ne vous permet pas de poser une barrière de sécurité, nous vous conseillons de protéger votre piscine avec une couverture. Il peut s’agir d’un volet roulant automatique ou d’une simple bâche. En tout cas, la couverture doit répondre à la norme NF P 90-308. Cela signifie qu’elle doit être conçue de façon à permettre à un enfant de 5 ans de marcher dessus sans passer au travers et de résister au franchissement d’un adulte pesant plus de 100 kilos. Aussi, elle doit être fabriquée avec des matériaux résistants aux UV et aux essais de brouillard salin.

L’abri de piscine

L’abri de piscine se pose par-dessus le bassin afin de bloquer l’accès à la piscine. C’est le meilleur équipement de protection pour les enfants, car ils ne peuvent accéder au bassin que s’il est ouvert. De plus, ce dispositif facilite l’entretien de la piscine en la protégeant des intempéries et des impuretés.

L’abri de piscine existe en deux modèles :

  • l’abri de piscine bas qui ne sert que de couverture et nécessite d’être soulevé à chaque utilisation du bassin,
  • l’abri de piscine haut offre la possibilité de circuler en dessous et de baigner en cas de mauvais temps.

Pour être accepté comme étant un dispositif de sécurité légal, votre abri de piscine doit respecter la norme NF P 90-309. Cette norme impose qu’il soit construit et installé de manière à rendre l’accès des enfants impossible lorsque la piscine est fermée. Par ailleurs, il doit être conçu de façon à ne pas provoquer des blessures, des coupures, des coincements ou d’étranglement lorsqu’une personne tente d’y pénétrer.

L’alarme sonore pour piscine

Une alarme pour piscine sert à alerter le propriétaire en cas d’intrusion ou de chute dans l’eau du bassin.

Alarme sonore pour piscine

Elle se décline en deux catégories :

  • l’alarme périmétrique : elle sécurise une zone délimitée par des bornes infrarouges autour de la piscine. Ainsi, elle se déclenche quand une personne s’approche du bassin et franchit ce périmètre.
  • L’alarme d’immersion : placée dans la piscine, elle sonne lorsqu’une personne tombe accidentellement dans l’eau.

Quel que soit le modèle choisi, l’alarme de piscine doit être conforme à la norme NF P90-307.

À remarquer qu’une alarme ne fait que donner l’alerte lorsque quelqu’un tente d’accéder à la piscine. Elle ne peut empêcher un accident sans une intervention humaine. Il est donc conseillé de l’utiliser en complément d’un autre dispositif de sécurité comme une barrière de protection, une couverture de sécurité ou un abri de piscine.

Bien choisir le revêtement pour la plage de piscine.

Pour éviter les accidents, il convient de sécuriser les abords de piscine en choisissant un revêtement antidérapant.

Le carrelage est le matériau que l’on retrouve le plus souvent sur les plages de piscine. Décliné en une multitude de formats et de nuances, il est apprécié pour son côté esthétique. Imputrescible et non poreux, il est facile à entretenir et n’a pas peur de l’humidité. Cependant, ce revêtement a la propriété lisse. Pour éviter une glissade à la sortie du bain, nous vous conseillons d’investir dans du carrelage antidérapant. Selon la résistance à la glissance, les carreaux sont classés sur une échelle qui va de R9 (peu antidérapant) à R13 (très antidérapant). D’une adhérence élevée, un carrelage de type R11 convient bien pour une bordure de piscine. Vous serez peut-être tenté de prendre un carrelage R12 ou R13, pensant rendre votre plage encore moins glissante. Mais ces carrelages sont très rugueux donc il n’est pas très agréable de marcher dessus pieds nus. De plus, vous risquez de vous blesser si vous trébuchez sur ce type de carreau.

Terrasse antidérapante à côté d'une piscine creusée

Vous pouvez également opter pour un revêtement en béton qui n’est pas glissant du tout. C’est un choix à prendre si vous souhaitez avoir une terrasse de piscine tendance et moderne. De plus, le béton a l’avantage de conserver la fraîcheur. Vous n’aurez aucun risque de vous brûler les pieds en marchant dessus.

Vous pouvez aussi vous tourner vers les lames de bois ou encore un revêtement en pierre reconstituée. Cependant, ces matériaux peuvent devenir glissants lorsqu’ils sont humides. Nous vous conseillons alors de leur apporter régulièrement un traitement antidérapant.

Sécuriser une piscine : conseils de prévention

Outre les équipements de protection d’une piscine, rappelons qu’une vigilance de tout instant est indispensable pour éviter les risques d’accident. Avoir une piscine chez soi impose d’appliquer quelques règles de bon sens pour assurer une sécurité maximale :

  • Expliquer aux enfants les risques liés à une baignade sans la présence d’un adulte.
  • Surveiller activement les tout-petits pendant une baignade.
  • Familiariser les enfants avec l’eau, et les apprendre la natation dès leur plus jeune âge.
  • Équiper les enfants de dispositifs flottants lorsqu’ils sont au bord et dans la piscine.
  • Ne jamais courir pieds nus sur la terrasse de piscine pour ne pas trébucher.
  • Ne jamais laisser des jouets au bord ou dans la piscine.
  • Prévoir des équipements d’intervention tels qu’une perche ou une bouée.
  • Réactiver l’alarme de sécurité à la sortie de l’eau.