Toutes Nos Catégories > Plomberie > Traitement de l'eau > Adoucissement de l'eau

Adoucisseur d'eau

Retrouvez notre sélection d'adoucisseur d'eau disponibles en livraison sur toute la France ou en retrait près de chez vous. Jusqu'à -80% de réduction parmi les plus grandes marques disponibles. Oubliez l'eau calcaire chez vous grâce à nos équipements complets. Quantités limitées et arrivage de nouveaux produits chaque semaine.

NOS CATÉGORIES

NOS DERNIERS ARRIVAGES

Comment bien choisir son adoucisseur d’eau ?

Que votre logement dépende d’un réseau public ou de sa propre installation pour l’approvisionnement en eau, la « potabilité » est certainement assurée. Pour cause, les réglementations à cet égard sont très strictes afin de minimiser autant que possible les risques pour la santé. Néanmoins, savez-vous qu’une eau trop dure peut vraiment finir par vous coûter plus cher que vous ne le pensez ?

En effet, la forte teneur en calcium et en magnésium entraîne généralement des dommages au niveau de vos canalisations, de vos installations sanitaires et même sur vos appareils électroménagers. C’est d’ailleurs tout l’intérêt d’investir dans un adoucisseur d’eau. Cependant, vous devez toujours faire le bon choix pour en tirer le meilleur profit. Pour vous aider dans votre sélection, nous vous proposons de découvrir ces quelques critères essentiels à prendre en compte.

Quels sont les avantages d’un adoucisseur d’eau ?

Rappelons tout d’abord les avantages que procure un adoucisseur d’eau pour se remettre un peu dans le contexte. Cet appareil vous permet avant tout de prolonger la durée de vie de vos installations sanitaires et de votre électroménager (en particulier le lave-vaisselle et le lave-linge). Plus concrètement, une eau adoucie prévient l’accumulation de calcaire et de tartre. Elle est ainsi moins susceptible de s’attaquer à vos canalisations, ce qui vous épargnera les grandes réparations coûteuses.

De même, votre adoucisseur d’eau peut vous permettre de réaliser des économies d’énergie considérables. En se posant sur les tuyaux, le calcaire et le tarte forment effectivement un isolant particulièrement puissant. Ce qui signifie que votre eau mettra plus de temps à chauffer et le processus entraînera ensuite une surconsommation qui aura certainement un impact sur votre facture d’électricité.

Les avantages d’un adoucisseur d’eau peuvent même se ressentir sur les tâches ménagères. Non seulement votre vaisselle sera exempte de traces blanches, mais votre linge sera aussi débarrassé des dépôts de résidus qui peuvent accélérer la décoloration. Mais par-dessus tout, vous aurez une eau agréable au contact de la peau et, bien sûr, meilleure à la consommation.

Traitement de l’eau : pourquoi connaître le titre hydrotimétrique ?

Pour un résultat satisfaisant, il faut impérativement prendre en compte plusieurs facteurs. Cependant, la dureté de l’eau est sans doute le plus important d’entre eux. On parle ici de « titre hydrotimétrique » qui s’exprime en degré français (°f ou ° fH). Cet indicateur se rapporte au taux de minéralisation de votre eau. En effet, l’eau comporte des minéraux qui, à forte dose, peuvent devenir nocifs pour la santé. C’est notamment le cas pour le magnésium et le calcium (calcaire). Il faut donc réduire cette teneur à l’aide d’un adoucisseur d’eau.

Attention toutefois, ce n’est pas une obligation. Tout dépend de votre région et de la composition du sol et de la nappe phréatique qui sert comme principale source d’exploitation. Par exemple, l’installation d’un adoucisseur d’eau ne s’avère indispensable qu’à partir d’un TH supérieur à 20 °f. Et au-delà de 30 °f, elle est fortement recommandée.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez jeter un coup d’œil à votre facture et voir si la qualité de l’eau y est mentionnée pour savoir ce taux. Autrement, vous pouvez aussi vous rendre sur le site du Ministère de la Santé ou à votre mairie. Vous pouvez également acheter un kit de mesure express à faire soi-même ou vous adresser à un laboratoire indépendant pour une analyse plus complète.

Comment choisir son adoucisseur en fonction de la capacité souhaitée ?

Pour simplifier la compréhension, il faut revenir un peu au mode de fonctionnement d’un adoucisseur d’eau. Son action se concentre essentiellement sur le principe d’échange d’ions. C’est-à-dire que le dispositif remplace les ions de calcium et de magnésium par du sodium. Pour ce faire, les adoucisseurs d’eau utilisent généralement une résine anticalcaire. Néanmoins, on peut aussi retrouver certains modèles sans sel qui injectent plutôt du CO2 pour transformer les minéraux en bicarbonates solubles dans l’eau. Ils sont toutefois plus chers dans le commerce et le choix est en plus très limité.

Ce qui n’est pas le cas pour l’adoucisseur d’eau à résine. Les billes se trouvent dans un réservoir et c’est ce volume qui correspond à la capacité de votre dispositif (qui s’exprime en litre) à réduire le taux de calcaire dans votre eau. Pour définir la dimension idéale, vous devez encore une fois prendre en compte plusieurs facteurs. À savoir :

  • La dureté de l’eau ;
  • La consommation d’eau journalière (pour un adulte, cela équivaut généralement à 100 litres) ;
  • Le nombre d’utilisateurs (pour une famille de quatre personnes, la consommation annuelle moyenne est de 150 m³) ;
  • Les appareils électroménagers utilisés ;
  • Le débit instantané voulu ; etc.

Tout cela joue un rôle majeur dans la sélection de la taille de la bouteille de résines et peut donc influencer votre choix. Pour ne pas vous tromper, nous vous conseillons de demander l’aide d’un spécialiste.

Qu’en est-il de la régénération d’un adoucisseur ?

Lorsque l’eau traverse donc les billes de résines, c’est à ce moment que l’échange d’ions se déroule. Quand elles sont saturées d’ions de calcium et de magnésium, il faut procéder à la régénération pour que le dispositif reste fonctionnel et efficace. Pour ce faire, une saumure (chargée en sel) est injectée pour recharger la résine en sodium et se débarrasser à la fois du calcaire. Ce qui lui permet de remplir à nouveau son rôle.

Selon le modèle choisi, ce processus peut se faire manuellement ou automatiquement. Cependant, la deuxième option peut être plus intéressante comme cela minimise les efforts de maintenance et d’entretien. Dans ce cas, vous avez encore deux autres alternatives disponibles :

  • Le mode chronométrique qui déclenche la régénération suivant une fréquence précise ;
  • Le mode volumétrique qui renouvellera le cycle en fonction du volume d’eau consommée.

L’adoucisseur d’eau électronique peut même combiner les deux actions et offre donc plus de praticité.