L’outillage indispensable pour professionnels et gros chantiers



Tout bricoleur qui se respecte se doit d’avoir à sa disposition les bons matériels qui faciliteront la réalisation des différents travaux chez soi. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’on envisage d’en faire un métier. Un outillage professionnel complet s’avère dans ce cas indispensable. Ce sera effectivement la garantie pour vous d’avoir à portée de main tout ce qu’il vous faut. Bien évidemment, il ne s’agit pas uniquement des incontournables comme le marteau, l’arrache-clou ou encore le jeu de clés. Pour vous simplifier la tâche, il peut également se révéler utile d’opter pour l’électroportatif. Et, bien entendu, il ne faut pas non plus oublier les équipements de sécurité individuelle qui vous assureront de minimiser les risques sur le chantier. Toutefois, il n’est pas toujours facile de faire le choix parmi toutes les sélections qui se trouvent dans le commerce aujourd’hui. S’il est important de vous baser sur vos besoins, un petit guide d’achat ne serait sûrement pas de refus. Alors, retrouvez dans cet article une liste (non exhaustive) des matériels à prévoir pour un outillage professionnel.

Quels sont les indispensables d’une boîte à outils ?

Sac à outils rempli d'outillages à main

Amateur ou professionnel du bricolage, vous avez besoin d’une collection d’outils de base qui vous permettra d’effectuer les petits travaux du quotidien. Il existe une multitude d’accessoires au choix, mais certains sont beaucoup plus sollicités que d’autres. Qu’il s’agisse alors de réparer une fuite d’eau, d’accrocher un tableau ou d’effectuer des améliorations plus importantes dans la maison, ils peuvent être nécessaires. Parmi les essentiels, on peut notamment citer les suivants. 

  • Le marteau figure certainement en tête de liste. Il est à la fois utile pour enfoncer les clous que pour rénover un meuble. Un marteau de taille moyenne suffira pour la plupart des travaux domestiques. La plupart du temps, on préconisera le marteau de menuisier ou le marteau arrache-clou. Mais vous pouvez opter pour d’autres modèles pour réaliser de grands travaux de construction par exemple. Le maillet et la massette trouveront particulièrement leur place dans l’outillage professionnel dans ce cas.
  • Les tournevis font également partie des incontournables. Ils se présentent aussi sous différentes variétés. Mais pour commencer, nous vous recommandons d’opter pour un tournevis à tête plate de bonne qualité et un tournevis à tête cruciforme de taille moyenne. Les deux feront l’affaire pour la majorité des modifications de base. Certains accessoires sont même dotés d’un embout aimanté, plus pratique quand on ne veut pas perdre les vis. Si vous le souhaitez, vous pouvez également opter pour un jeu de tournevis afin d’avoir à disposition les outils adaptés pour chaque tâche de vissage.
  • Les clés sont pareillement des indispensables de l’outillage à main. La clé à molette, la clé anglaise, la clé plate ou encore la clé Allen vous permettront certainement d’effectuer la plupart des travaux.
  • La scie manuelle, en particulier la scie égoïne, s’avère aussi très polyvalente, ce qui fait son principal intérêt.
  • D’autres accessoires de base (comme les crayons, le cutter, le mètre ruban, la règle métallique, le niveau à bulle, le papier de verre, le lime, etc.) trouveront également leur place dans l’outillage professionnel.

Par ailleurs, une solution de rangement d’outils peut être utile dans ce cas. Une organisation optimisée peut effectivement jouer un rôle crucial dans le bon déroulement de chacun des travaux. Valise de maintenance, sac à outils textile, caisse à roulettes, établi mobile, servante d’atelier, coffre de chantier… Vous avez alors le choix entre plusieurs modèles.

Vous pouvez également acheter quelques articles pour commencer et compléter votre collection au fur et à mesure.

Que penser des appareils électroportatifs ?

Deux perceuses

Pour apporter plus de précision sur un chantier, l’outillage électroportatif revêt une importance particulière. Avec ce genre d’équipement, il serait effectivement beaucoup plus facile d’effectuer un travail soigné, avec des finitions impeccables. Un autre avantage évident est la vitesse. Vous gagnez du temps dans la mise en œuvre. L’électroportatif est donc d’autant plus intéressant si vous souhaitez constituer votre propre outillage professionnel. Parmi les indispensables dans ce cas, nous vous conseillons les suivants.

  • La perceuse doit par exemple être votre premier choix, surtout si vous commencez votre sélection. En effet, elle peut servir pour un large éventail de travaux et convient autant aux amateurs qu’aux professionnels. Plusieurs modèles sont aujourd’hui disponibles dans le commerce, mais la perceuse visseuse suffira certainement pour les travaux courants (décoration, bricolage, menuiserie). Bien évidemment, vous pouvez aussi opter pour des matériels spécifiques pour des missions plus précises (perceuse à percussion, perceuse d’angle, perforateur…).
  • La ponceuse constitue un autre appareil incontournable dans l’outillage professionnel. Elle permet le travail de matériaux durs (bois, béton et même métal) et offre des finitions plus ou moins fines. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une meilleure alternative aux papiers abrasifs traditionnels. La ponceuse excentrique et la ponceuse orbitale sont généralement les deux options les plus plébiscitées à cet égard.
  • La meuleuse, en revanche, a l’avantage d’être multifonction. Elle est aussi très pratique avec son disque interchangeable et peut même s’utiliser pour découper des matériaux comme l’acier, le carrelage ou la pierre. Disponible en plusieurs puissances, cet outil électroportatif s’adaptera autant pour les petits travaux que les grands chantiers. Si vous ne devez choisir qu’un seul modèle, nous vous conseillons de préférer la meuleuse d’angle à la meuleuse sur tige ou la tronçonneuse à disque. Pour cause, elle vous permet d’accéder à des endroits que vous ne pourriez pas atteindre autrement.
  • Vous pouvez également choisir de compléter votre outillage professionnel par une scie sauteuse et une scie circulaire. La première est équipée d’une lame dentelée fonctionnant par un mouvement de haut en bas, idéale pour un travail de découpe courbée ou inclinée. Tandis que la seconde est munie d’une lame circulaire, permettant une découpe droite et précise.
  • Enfin, le pistolet à clous électrique est un autre matériel de chantier particulièrement intéressant comme il offre un véritable gain de temps. Il trouvera certainement sa place dans votre arsenal d’équipement de menuiserie.

Quels équipements pour la manutention et les travaux en BTP ?

Chariot élévateur soulevant des palettes dans un entrepôt

Bien qu’on n’y pense pas toujours lorsqu’il s’agit d’outillage professionnel, les équipements de manutention représentent également des matériels de choix. Ils sont généralement destinés au transport de charges lourdes pour ne pas affecter votre corps lors des opérations d’entreposage au quotidien. Certains appareils peuvent également vous aider pour effectuer les travaux en hauteur. Il y en a également qui sont adaptés à un usage pour les TP. Encore une fois, plusieurs matériels de chantier peuvent être utiles, mais parmi les plus courants, on peut citer les suivants.

  • Le transpalette, qui peut être manuel, semi-électrique ou électrique, permet notamment de réduire considérablement le temps de travail dans un entrepôt. Pour faire le meilleur choix, vous devez considérer l’usage, la charge maximale supportée ainsi que la hauteur de levage proposée par l’appareil.
  • Le chariot élévateur permet également le transfert de charges, mais il propose néanmoins une utilisation plus efficace, et ce, quelles que soient les contraintes de terrain. Sa capacité de levage est également plus élevée, ce qui en fait un parfait allié pour l’outillage professionnel. Sur le chantier, il vous permettra certainement de déplacer le matériel de construction.
  • La pelle et la pelleteuse sont aussi des appareils de manutention qui facilitent les travaux d’excavation et de terrassement. Leur tourelle pivotante facilite grandement la manipulation. La pelle mécanique, en particulier, séduit par sa polyvalence.
  • Le grappin de démolition, comme son nom l’indique, est un outil de démolition qui permet aussi de trier les matériaux sur un chantier. Particulièrement solide, cet appareil exerce une force de traction qui permet de broyer même le béton. Pour des travaux moins conséquents (comme la récolte de sable, terreau, gravier, petits débris, etc.), la benne preneuse peut représenter une meilleure alternative.

Par ailleurs, il convient également de penser au nettoyage. Bien qu’il ne s’agisse pas réellement d’appareil de manutention ou d’engin de BTP, la benne et le conteneur sont aussi les bienvenus sur le chantier. Ils vous permettront de collecter les débris et ainsi faciliter la gestion des déchets. À rappeler quand même que le traitement de certains d’entre eux est soumis à quelques réglementations. Alors, assurez-vous de faire des recherches pour les respecter.

De même, l’utilisation d’équipements imposants n’empêche pas le recours aux traditionnels sacs-poubelle, balais et pelles.

Comment faire le bon choix de matériels de chantier ? 

Lorsqu’il s’agit de matériel de chantier, il n’est pas toujours facile de choisir les équipements à privilégier. Mais pour commencer votre collection d’outillage professionnel, nous vous recommandons les appareils manuels. L’électroportatif peut venir compléter votre collection au fur et à mesure. Dans ce cas en particulier, vous pouvez baser votre sélection sur vos besoins. Pour les appareils de manutention, considérez par exemple la configuration du terrain ou du local où s’effectueront les travaux. Vérifiez également la capacité de charge proposée par l’équipement pour vous assurer une efficacité optimale.

Les engins de chantier, quant à eux, sont destinés à des usages précis. Alors, tenez également compte de ce critère pour baser votre décision. Pour les travaux de terrassement par exemple, la pelle industrielle et l’excavatrice sont idéales. Pour le forage, vous pourriez choisir une foreuse sur chenilles, sur camion ou sur remorque. Pour l’asphaltage, vous avez à votre disposition une multitude d’appareils au choix (goudronneuse, bitumeuse, répondeuse, épandeuse d’asphalte…). Tandis que le compactage de sol peut nécessiter l’utilisation d’une plaque vibrante, d’une pilonneuse ou d’un rouleau compresseur. Le levage industriel, en revanche, se fera grâce aux grues, aux nacelles élévatrices et aux treuils.

Tout cela pour dire que vous devez toujours considérer la nature des travaux à effectuer pour vous guider dans le choix d’équipements à ajouter dans votre outillage professionnel.

Outillage professionnel : louer ou acheter ?

Constituer un équipement de chantier complet représente souvent un investissement conséquent. Se pose alors la question de la location ou de l’achat. De manière générale, l’achat est la solution la plus avantageuse lorsqu’il s’agit d’outils manuels. En effet, il vaut toujours mieux avoir à portée de main les appareils qui servent quotidiennement comme le marteau, le tournevis, les clés ou encore la scie égoïne qui peuvent servir à de nombreuses tâches. Il en est de même pour l’électroportatif de base qui s’avère essentielle à différentes opérations.

Employé dans un entrepôt de matériaux de construction

Ce sera au niveau des gros engins que la location peut se révéler plus judicieuse. Cette alternative convient particulièrement à des besoins ponctuels d’outillage professionnel. Cela vous permettra de réaliser des économies non négligeables, et ce, en vous débarrassant des frais de maintenance et des charges relatives à l’acquisition d’un appareil neuf. D’autant plus que ces matériels sont souvent imposants, et nécessitent donc un espace de stockage beaucoup plus volumineux.

Si vous exercez dans un domaine spécifique en revanche, et que vous effectuez certaines missions de façon régulière, l’achat peut représenter une meilleure alternative. Cet investissement sera vite rentable dans ce cas. Certains matériels peuvent également servir plusieurs fois, et pour tout type de chantier. C’est notamment le cas du groupe électrogène ou de l’échafaudage que vous pouvez acheter à des prix bien inférieurs si vous optez pour la solution déstockage.

Pour prendre la bonne décision, il convient donc d’identifier en amont les travaux que vous devriez réaliser ainsi que la fréquence de l’opération. Cela vous permettra d’avoir un avis éclairé sur le sujet. 

Comment assurer votre sécurité sur le chantier ?

Chaussures, lunettes et casques de sécurité

Pour vous préserver de tout risque sur le chantier, les équipements de protection individuelle constituent également des alliés de taille. Ils sont effectivement là pour éliminer ou limiter les accidents sur terrain. La Code du travail impose même le port de certains accessoires pour promouvoir la sécurité des travailleurs. Quoi qu’il en soit, les EPI sont répartis en trois catégories différentes : risque mineur, risque grave et risque majeur. Vous devez donc choisir vos EPI en fonction de ce critère. Mais en règle générale, ils incluent :

  • Les lunettes de protection ;
  • Les bouchons d’oreilles et casques antibruit ;
  • Les casques de protection ou de sécurité ;
  • Les gants (anti-coupures, thermiques, de manutention, de protection chimique…) ;
  • Les genouillères ;
  • Les bottes de travail et chaussures de sécurité ;
  • Les appareils de protection respiratoire ;
  • Le harnais de sécurité ;
  • Les vêtements protecteurs.

Alors, n’oubliez pas de les inclure dans votre outillage professionnel.