Caisse à outils : du débutant au super bricoleur !



Amateurs de DIY ou as du bricolage, avoir à sa disposition le bon ouillage est essentiel. Clouer, scier, découper, monter, construire… les matériels pour réaliser chacun de ces ouvrages sont très nombreux. Avoir ces derniers à portée de main rend les réparations domestiques plus faciles, mais cela vous permet surtout de réaliser des économies en effectuant les travaux vous-même.

Néanmoins, constituer sa première caisse à outils n’est pas toujours facile. Que choisir et comment décider quels outils acquérir pour son atelier ? De nombreuses questions peuvent être posées. En règle générale, vous pouvez faire votre sélection en fonction de vos besoins, mais les indispensables incluent les outils suivants.

Caisse à outils en bois

La quincaillerie de base

Acheter une caisse à outils oui, mais que mettre dedans ? Contrairement à ce que l’on peut penser, dresser une liste pour ce faire est loin d’être facile. Vous ne voudriez certainement pas vous retrouver avec des outils dont vous n’avez pas besoin, ni devoir retourner au magasin de bricolage chaque fois pour vous en procurer. La meilleure astuce ici est donc d’avoir une idée bien précise des travaux à faire et de choisir en fonction de cela.

Toutefois, vous ne pouvez pas vous tromper en commençant par la quincaillerie de base. Clous, vis, chevilles, boulons, écrous… on n’en a jamais assez. Ils peuvent toujours servir à quelque chose. Prenez différents tailles et diamètres, si vous le pouvez. Il en est de même pour les têtes (plates, rondes, à tête d’homme) ou encore les formes du corps (torsadées, crantées, striées). Quoi qu’il en soit, achetez en quantité raisonnable.

Pareillement, d’autres matériels comme le seau, le ruban adhésif, le papier abrasif ou encore les crayons de charpentier trouveront facilement leur place dans votre atelier.

Les équipements de chantier

Même si on utilise ici le mot « chantier », on ne parle pas uniquement des grands projets de construction. En effet, la sécurité doit figurer parmi vos principales préoccupations, quel que soit l’ouvrage que vous souhaitez réaliser. Pour cause, c’est ce qui vous permettra de bricoler sans vous blesser. Bien évidemment, les équipements de protection individuelle restent en tête de liste. Cela comprend les lunettes de sécurité, la protection auditive (généralement un casque antibruit), le masque anti-poussière, les gants et les bottes de travail.

Équipements de sécurité pour chantier : casque, lunettes, chaussures

Pour travailler en hauteur, n’oubliez pas non plus l’escabeau. Les meilleurs modèles sont dotés de patins antidérapants pour un maximum de sécurité. Incontournable de l’atelier bricolage, la lampe frontale est aussi idéale pour profiter d’une source lumineuse en plus. Pour les zones mal éclairées ou difficiles d’accès, une torche de chantier, une baladeuse ou un projecteur de chantier peuvent aussi s’avérer utiles. Ils compléteront ainsi votre équipement de chantier.

D’autres outils comme la rallonge à enrouleur, quant à eux, sont aussi pratiques pour le bricolage que dans la vie quotidienne.

L’outillage à main indispensable

Le bricolage demande les bons outils. Mais même si vous ne prévoyez pas un grand projet, les travaux d’entretien et les réparations de routine sont omniprésents dans la vie de tous les jours. C’est justement pour raison qu’il peut être particulièrement judicieux d’investir dans un excellent outillage à main.

Le matériel de vissage et de cloutage

Clouer et visser, ce sont certainement les opérations les plus fréquentes lorsqu’on parle de bricolage et de travaux de rénovation. Et pour les effectuer en toute sécurité, on ne saura se passer des marteaux et tournevis, les classiques.

Le premier répond notamment à un usage précis : enfoncer les clous. Bien évidemment, en plus d’être un outil de percussion, le marteau reste aussi très polyvalent. Quoi qu’il en soit, vous avez le choix entre différents modèles. Cependant, les plus plébiscités incluent le marteau de menuisier (qui est le plus populaire) et le marteau arrache-clou (qui a l’avantage pratique).

Outils de vissage, serrage et cloutage

Les tournevis s’avèrent aussi indispensables et se présentent sous différentes catégories. Pour les travaux courants de bricolage, nous vous conseillons le tournevis standard (à tête plate) et le tournevis cruciforme. Vous pouvez également opter pour le tournevis testeur (ou tournevis d’électricien) pour travailler sur des appareils alimentés ou des circuits électriques, sans danger.

Les clés de serrage

Clé de serrage

Généralement en métal, les clés de serrage font également partie des outils à main indispensables dans la boîte à outils du bricoleur. Leur principal rôle consiste à assembler, à serrer et à desserrer les vis et écrous. Plusieurs tailles sont disponibles pour s’adapter à toute visserie. Parmi les modèles les plus fréquents, vous retrouverez :

  • La clé plate (à fourche double ou à broche) ;
  • La clé Allen ou clé mâle ;
  • La clé à molette (déclinée en plusieurs diamètres) ;
  • La clé anglaise (dotée d’une mâchoire pour saisir les gros écrous) ;
  • La clé à pipe (coudée ou débouchée) ;
  • La clé mixte (à tête carrée et hexagonale).

Les outils de coupe

Un bon outillage inclut également les instruments destinés à couper et à scier. Encore une fois, le choix ici est très large, mais vous pouvez faire votre sélection en fonction de vos besoins. Chaque matériel correspond effectivement à un usage bien précis.

Premièrement, les scies à main sont des indispensables pour effectuer les activités de menuiserie, d’ébénisterie ou de réparations et de bricolage. Il existe différentes possibilités, mais de manière générale, la scie égoïne est idéale pour la découpe du bois et des planches. La scie à métaux, quant à elle, est réservée aux pièces en métal comme son nom l’indique. Ainsi, elle s’avère essentielle pour les travaux de menuiserie, de plomberie ou de mécanique.

Les pinces et tenailles trouvent également leur place dans une boîte à outils complets. Mais pour la découpe, on pense plutôt à la pince coupante — pour une coupe qui se fait au ras d’un objet (fil de fer, laiton, câbles électriques…) et à la pince à dénuder (réservée aux fils électriques). La pince multiprise, elle, est un outil à main disposant d’une articulation réglable.

Bien évidemment, on n’oublie pas non plus le cutter à lame auto-cassante qui est parfait pour le petit bricolage. Et enfin, la râpe à bois permet d’avoir une finition impeccable pour une pièce.

Les outils de mesure

Outils de mesure

Prendre des mesures constitue aussi une opération de routine lorsqu’il s’agit de bricolage. Et pour profiter d’une excellente précision, vous pouvez vous tourner vers certains outils à main. Notamment :

  • Le mètre ruban qui représente une règle graduée flexible ;
  • Le niveau à bulle et le niveau laser qui s’avèrent importants pour vérifier l’aplomb vertical ou horizontal avant de procéder aux travaux de construction ou de peinture ;
  • L’équerre qui sert à tracer des angles droits ;
  • Le réglet qui permet de profiter d’une petite lame graduée ;
  • Et le cordeau qui aide à visualiser des lignes droites.

Les matériels pour travaux de peinture

Qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou d’une rénovation, la peinture constitue une étape incontournable pour donner un rendu impeccable à une pièce (et même à un meuble). Bien entendu, vous aurez besoin de matériels bien précis pour procéder à ces travaux en toute simplicité.

Mur avec des traces de peinture et des pots de peinture au sol

Les pinceaux et rouleaux représentent notamment des outils de base dans ce cas. Le choix doit dépendre du support à peindre. Néanmoins, ces derniers peuvent aussi servir pour les lasures et les vernis. Vous pouvez également opter pour un pistolet à peinture pour plus de praticité.

De même, le bac à peinture facilite grandement l’utilisation des rouleaux et des pinceaux. Et les spatules et grattoirs assurent la finition et le nettoyage des surfaces.

La caisse à outils et l’établi

Pour ranger tous vos outils, investir dans une boîte à outils solide est plus qu’avantageux. Des caisses en forme de mallette aux valises à outils avec roues, en passant par les caisses à outils vides, vous n’avez que l’embarras du choix. D’autant que vous avez plusieurs formats à votre disposition, selon le nombre d’outils que vous possédez.

Un établi mobile peut aussi être un excellent choix à cet égard.

Les outils électriques professionnels

Pour profiter d’une liberté maximale, mais aussi pour gagner en praticité, les outils électroportatifs représentent également une solution de choix. Très légers et faciles à transporter, ils sauront rendre votre expérience plus agréable. En ce qui concerne le bricolage, les outils les plus fréquents incluent :

  • La perceuse-visseuse ;
  • Le perforateur ;
  • La meuleuse d’angle ;
  • La ponceuse vibrante ;
  • La scie circulaire ;
  • Les outils professionnels pour le nettoyage de sols et surfaces.
Deux perceuses

Vous pouvez aussi choisir les packs outillage électroportatif ou les outils multifonctions afin de profiter d’instruments à différents usages.

Les outils de jardinage

Enfin, pour s’occuper de la partie extérieure (et plus précisément le jardin), il ne faut pas oublier l’outillage du jardinier qui comprend entre autres :

  • La brouette ;
  • Les pelles, pioches et bêches ;
  • Les râteaux et fourches ;
  • Et la bâche de protection.