Bien choisir son portail et comment l’installer ?



Les rénovations restent une excellente solution pour insuffler un design plus actuel et plus moderne à toute propriété. Mais saviez-vous qu’elles ne concernent pas uniquement l’intérieur ? Il est également intéressant de penser à votre extérieur et à votre jardin. Pensez notamment à remplacer votre vieux portail ou à en installer un pour la première fois sur votre terrain. D’autant plus que les travaux ne nécessitent pas une demande de permis de construire ni de déclaration préalable. En plus d’assurer la sécurité de votre maison, cette installation accompagne et complète également la clôture. Le bon modèle pourra même apporter une réelle touche de décor à l’ensemble.

Alors, prenez votre temps avant de vous lancer à l’achat. Matériaux, formes, ouvertures, vantaux…, voici nos conseils pour vous aider à cet égard.

Porte coulissant

Pourquoi installer un portail de jardin ?

Un portail peut grandement améliorer l’apparence de votre logement. Une fois installé, celui-ci joue un rôle primordial dans le contrôle des accès et améliore ainsi la sécurité de votre propriété. En complément de la clôture, il empêchera également toute personne d’accéder à votre terrain sans votre permission. Vous pourriez facilement profiter d’un espace clos. Les portails et portillons sont d’ailleurs fabriqués dans des matériaux solides et résistants, ce qui garantira une plus grande durabilité. Peut-être que vous souhaitez également faire de cette installation un élément de décoration à part entière pour assurer l’intimité et la sécurité de votre domicile.

Bien évidemment, cela implique le choix du meilleur modèle qui correspondra à l’architecture de votre maison, mais qui se conjuguera aussi parfaitement avec votre entrée. Pour ce faire, vous pouvez compter sur notre grande sélection de portails, portillons et piliers. Ils sont proposés en déstockage, ce qui signifie que vous pourriez économiser jusqu’à 70 % de dépenses à l’achat.

Comment bien choisir son portail d’extérieur ?

Avant de sélectionner un modèle en particulier, vous devez prendre en compte quelques critères. Après tout, cette installation représente souvent un investissement important. Vous voudriez certainement vous assurer de faire le bon choix. Vous devez par exemple commencer par définir vos besoins. Un portail sera notamment idéal pour le passage d’une voiture, mais un portillon de jardin peut suffire si l’installation est uniquement réservée aux piétons. Bien entendu, vous devez également étudier la configuration de votre entrée pour définir les possibilités qui s’offrent à vous. Votre portail pas cher doit non seulement compléter l’esthétique de votre maison, mais il doit également vous offrir la sécurité et l’intimité dont vous avez besoin. Alors, considérez les points suivants.

Le type d’ouverture

Selon la configuration de votre entrée, vous avez le choix entre deux types d’ouverture pour votre portail.

L’option la plus populaire reste le portail battant. Ce modèle est considéré comme un classique et présente quelques avantages qui peuvent vous convaincre. On peut notamment mentionner sa simplicité de construction et sa facilité d’utilisation. Il garde également un aspect attrayant, bien que classique. De même, cette installation ne nécessite que très peu d’entretien, surtout s’il s’agit d’un portail manuel. Les portails battants s’ouvrent généralement vers l’extérieur, avec un angle de 90 ou 180 °C. Cependant, cette fonctionnalité peut aussi constituer son principal inconvénient. En effet, l’ouverture risque de gêner le passage sur le trottoir ou la chaussée. Une demande de certificat d’urbanisme auprès de la Direction départementale de l’Équipement peut ainsi être nécessaire. Vous pouvez également prendre conseil auprès de votre municipalité avant de passer à l’achat.

Portail battant ouvert

Pour éviter un tel désagrément, vous pouvez opter pour un portail coulissant. Il est parfait si vous disposez d’un espace d’ouverture limité ou d’un terrain accidenté. Plutôt que d’avoir un portail qui s’ouvre vers l’intérieur ou l’extérieur, les portails coulissants fonctionnent effectivement sur des rails de guidage à sceller sur le sol. Vous pouvez également retrouver des modèles autoportants sur le marché. Vous pourriez ainsi économiser sur la construction du socle béton.

Néanmoins, que vous choisissiez une ouverture battante ou coulissante, vous pouvez toujours décider de l’équiper d’un système de motorisation de portail si vous le souhaitez.

La coupe et la forme

Comme le rôle principal d’un portail est la protection de votre propriété contre les intrusions, il s’avère également primordial de penser à la sécurité offerte par le modèle de votre choix. De telles structures sont généralement hautes (plus de 1,80 m), conçues à partir de matériaux robustes, mais aussi équipées d’une serrure solide. Bien évidemment, tout cela ne doit pas se faire au détriment de l’attrait esthétique. Alors, en plus de considérer la hauteur de votre portail pas cher, réfléchissez également à la forme de celui-ci.

Pour un portail coulissant, la coupe droite reste notamment l’option la plus plébiscitée. Les alternatives sont plus nombreuses pour un portail battant à deux vantaux. C’est notamment le cas de la coupe en V (avec la pente des vantaux pointée vers le haut ou le bas). La forme arrondie au centre du portail (chapeau de gendarme) est également possible. Certains modèles sont aussi vendus en forme incurvée (très proche de la forme en biais).

Les caractéristiques esthétiques

Le remplissage du portail constitue un autre point à considérer. Au-delà des avantages purement esthétiques, il permet également de déterminer l’intimité conférée à votre jardin. Une finition ajourée est par exemple excellente si vous souhaitez offrir une vision partielle de votre propriété aux visiteurs. Vous pouvez d’ailleurs jouer avec les motifs pour apporter une touche décorative supplémentaire.

Par ailleurs, il existe certains modèles dont uniquement la partie basse des vantaux est pleine. Ils assureront la sécurité de vos enfants et de vos animaux de compagnie, tout en laissant passer le maximum de lumière. Pour optimiser votre intimité en revanche, il serait probablement plus judicieux de sélectionner un portail plein. Celui-ci constitue une excellente solution pour vous préserver des regards indiscrets.

Le Plan local d’Urbanisation (PLU)

Avant d’installer un portail pas cher, il s’avère également nécessaire de se référer au PLU pour s’informer des éventuelles dispositions relatives à votre commune. Certains règlements limitent notamment le choix de couleur ou le type de portail à construire. Pour un portail électrique, vous devez également vous équiper d’un feu clignotant qui vous permettra d’alerter les véhicules et les personnes à proximité de l’ouverture de celui-ci.

Quels sont les matériaux à privilégier ?

Un autre critère de sélection à ne pas négliger pour votre portail pas cher : le matériau. Il s’agit là d’un élément important à prendre en considération, car le modèle que vous choisirez définira l’esthétique et le design final de votre installation. En règle générale, quatre possibilités s’offrent à vous : le bois, l’acier forgé, l’aluminium et le PVC.

Le bois

Le bois reste un choix très populaire lorsqu’il s’agit de portail d’entrée. Il séduit plus particulièrement par son attrait économique, par rapport à d’autres matériaux comme l’acier. Il faut cependant prendre en compte les coûts liés à l’entretien. C’est d’autant plus vrai si le modèle que vous avez choisi n’a pas reçu de traitement particulier (incluant le traitement par haute température) pour le préserver contre l’humidité, les insectes et les moisissures. Nous conseillons notamment l’application d’un traitement insecticide, fongicide et hydrofuge tous les trois ans environ pour ce faire.

Le portail en bois reste également une excellente option pour les propriétaires qui recherchent un côté chaleureux, naturel et authentique. D’autant plus que le bois s’embellit avec le temps. Le processus de vieillissement unique à chaque essence constitue ainsi un avantage esthétique indéniable. Avec un traitement de protection approprié, votre portail en bois durera de nombreuses années et gagnera même en valeur au fil du temps.

Portail battant en bois

Quoi qu’il en soit, vous avez à votre disposition une large gamme d’essences.

  • Le bois blanc (pin et sapin) s’avère par exemple être très accessible côté prix, mais reste toutefois sensible aux pourrissements et aux moisissures. Bien évidemment, d’autres essences offrent une meilleure résistance, mais sont peut-être aussi plus onéreuses (frêne, châtaignier, aubier…).
  • La robustesse du chêne massif en fait également un excellent choix pour un portail ou portillon d’extérieur.
  • Bien qu’ils soient plus chers, les bois exotiques (méranti, sipo, acajou, cumaru, iroko, macaranduba…) quant à eux sont naturellement imputrescibles. Ils ne nécessitent donc aucun traitement.

Le fer forgé

Le métal constitue également une autre option envisageable. Un portail en fer forgé présentera notamment une grande résistance face à l’usure quotidienne, mais il supportera aussi les chocs éventuels. En raison de sa durabilité et de son élégance, ce matériau figure d’ailleurs parmi les plus plébiscités sur le marché. En plus d’offrir une sécurité optimale, un portail en fer forgé apporte aussi une touche design et moderne à votre propriété.

Cependant, le prix initial d’un portail en fer forgé reste souvent plus onéreux. En revanche, vous apprécierez certainement les faibles coûts d’entretien. En effet, vous pouvez prendre soin de votre portail ou portillon avec un antirouille ou un nettoyant fer. Si une partie du portail est légèrement endommagée, vous pouvez facilement la réparer sans la remplacer.

L’aluminium

L’aluminium représente également une solution particulièrement attrayante et économique lorsqu’il s’agit d’installer un portail ou un portillon. Il s’agit effectivement d’un matériau qui est connu pour sa grande résistance à la corrosion. Il se recouvre naturellement d’une couche d’oxyde, ce qui lui permet de conserver un aspect impeccable au fil des années. Celui-ci agit effectivement comme une barrière entre le métal et l’oxygène de l’air, empêchant ainsi les couches externes de s’écailler.

De même, il n’a besoin de pratiquement aucun entretien. Un peu d’eau tiède savonneuse et une éponge pour enlever la poussière et le tour est joué. Contrairement à un portail en bois ou en acier forgé, vous n’aurez pas non plus besoin d’appliquer un traitement spécifique ou une nouvelle couche de peinture pendant toute la durée de vie de cette installation.

Par ailleurs, l’aluminium a l’avantage d’être très léger et solide à la fois. Si vous êtes à la recherche d’une solution de motorisation de portail, il reste donc un excellent choix, car le système ne nécessitera pas une puissance importante. Mieux encore, vous avez le choix entre une grande sélection de couleurs et de styles différents, ce qui vous assurera de trouver le modèle qui conviendra le mieux à votre clôture et à votre propriété.

Le PVC

Le principal avantage d’un portail en PVC est certainement son coût largement inférieur par rapport aux autres matériaux. D’autant plus qu’aucun enduit de protection n’est nécessaire pour prolonger sa durée de vie. Il s’agit également d’une matière à la fois solide et légère, et qui existe sous forme rigide et semi-rigide. Cela facilite grandement la conception et l’installation. D’autant plus que vous retrouveriez aujourd’hui de nombreux modèles vendus en kit et prêts à utiliser. L’opération est relativement facile si vous êtes déjà un bon bricoleur.

Portail blanc en PVC

Cependant, le PVC présente quelques inconvénients. Par exemple, il est très robuste et n’a pas besoin d’une structure de soutien particulier, mais il est néanmoins peu résistant aux chocs. Votre portail risque ainsi de se déformer très facilement. Ce problème peut toutefois être résolu tout simplement en choisissant un portail PVC renforcé en aluminium. Cela peut représenter un investissement supplémentaire, mais vous garantira une installation durable. De même, le choix de couleurs reste limité. En effet, nous vous conseillons d’opter soit pour le blanc, soit pour le beige puisque les autres modèles risquent de jaunir avec le temps. Son aspect un peu plastique peut également déplaire à certains propriétaires.

Comment réussir l’installation de son portail d’entrée ?

Un portail de jardin bien conçu constitue un bel ajout qui complètera votre jardin et votre propriété. Une bonne installation permet d’ailleurs d’assurer un fonctionnement optimal. Avant de passer aux travaux, veillez toutefois à vérifier les mesures du modèle que vous avez sélectionné. Dans la plupart des cas, les dimensions standards correspondent à 3 ou 3,50 m de largeur et de 1,50 à 1,80 m de hauteur. Certains équipements peuvent aller jusqu’à 4 m de largeur et 2 à 2,50 m de hauteur. Si l’espace disponible est supérieur ou inférieur à ces références, il serait certainement plus judicieux d’opter pour le sur-mesure.

Ensuite, assurez-vous de respecter les points suivants :

  • Un pilier de portail adapté au poids du portail pas cher et perpendiculaire au seuil ;
  • Un seuil de portail (la partie bétonnée entre les deux poteaux) d’une profondeur suffisante (0,50 m à 1 m minimum) ;
  • Un passage des gaines électriques suffisant en cas de motorisation de portail ;
  • Une zone d’ouverture dégagée (sans obstacle) ;
  • Une serrure et un blocage au sol adéquats.

L’accompagnement d’un professionnel peut s’avérer avantageux si vous n’êtes pas très familier avec le monde du bricolage. D’autant plus qu’il sera plus susceptible de vous aiguiller concernant le règlement intérieur de lotissement, les règles de mitoyenneté ainsi que les différentes normes de sécurité.