Comment changer sa porte de garage ?



Maison avec un garage annexe

La porte de garage joue un rôle à la fois sécuritaire et isolant. Point d’entrée de la maison lorsque le garage communique directement avec l’intérieur, elle se doit d’être solide, résistante, fonctionnelle et pratique. Son choix doit ainsi être bien réfléchi et sa pose minutieuse.

Que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une création de garage, changer sa porte garage se fait par étape.

Comment choisir sa porte de garage ? Comment l’installer ? Trouvez les réponses à vos questions sur la porte de garage dans ce dossier.

Changer sa porte de garage : par où commencer ?

Avant même d’opter pour tel ou tel modèle de porte de garage, étudiez la configuration des lieux.

Selon la dimension de votre garage et de l’environnement, le modèle de votre porte de garage sera différent.

Par exemple, si la surface disponible est restreinte, vous ne pourrez pas installer une porte de garage basculante ou débordante. En outre, si les murs à côté sont occupés ou s’il y a des obstacles une porte coulissante ne pourra pas être envisagée.

Par ailleurs, l’usage que vous ferez de votre garage doit également être étudié.

Servira-t-il uniquement de garage ? Sera-t-il une extension de la maison ? Dans le second cas, la porte doit être isolante pour optimiser votre confort, et motorisée pour un maximum de praticité et de sécurité.

Les critères pour bien choisir sa porte de garage

Maintenant que vous avez défini les fondamentaux, passons aux critères qu’il faudra prendre en compte pour bien choisir votre porte de garage.

Deux portes de garage noires

Le type de porte de garage

Il existe différents types de portes de garage :

La porte de garage sectionnelle

Ce type de porte de garage comporte des panneaux articulés qui coulissent entre deux rails latéraux et se logent dans le plafond. Il est idéal pour les petites surfaces, car la porte ne déborde ni à l’intérieur ni à l’extérieur.

La porte de garage sectionnelle peut être personnalisée. Ainsi, vous pourrez facilement la motoriser et choisir la finition qui vous plaît (des panneaux lisses, rugueux avec une texture sablée, veineux, peints ou vernis). Vous pouvez également choisir l’aspect des panneaux : à rainures ou à cassettes.

Pratique et adaptée à tous les environnements, la porte de garage sectionnelle est le modèle le plus plébiscité par les particuliers.

La porte de garage basculante

Ce modèle est constitué d’une seule pièce. Le panneau de la porte bascule et vient se loger horizontalement au plafond.

La porte de garage basculante peut être débordante. Dans ce cas, elle permet de profiter totalement du volume intérieur, car le panneau coulisse vers l’extérieur. Elle peut également être non débordante. C’est l’idéal quand le garage donne directement sur la rue.

La porte de garage battante

Les deux vantaux s’ouvrent vers l’extérieur, laissant l’intérieur libre. Par contre, ils débordent à l’extérieur. Si la surface à l’extérieur n’est pas suffisante, ce type de porte de garage ne peut être envisagé.

La porte de garage à enroulement

Elle fonctionne à la manière d’un volet roulant. Le panneau s’enroule dans un coffre fixé au plafond guidé par des rails.

La porte de garage à enroulement a l’avantage de libérer de l’espace à l’intérieur et à l’extérieur. De même, le plafond et les murs latéraux sont dégagés.

La porte de garage coulissante

La porte de garage coulissante ou porte de garage sectionnelle latérale est composée de plusieurs panneaux verticaux qui sont articulés entre eux. Ces panneaux glissent sur le côté du garage pour se ranger le long du mur.

Le matériau

Le matériau joue un rôle prépondérant dans le choix d’une porte de garage. Et pour cause, la porte de garage est soumise à de nombreuses contraintes : vent, soleil, pluie, gel, poussière, maniement régulier par différentes personnes (dans le cas d’une porte de garage manuelle). De ce fait, son matériau doit être résistant et durable.

Échantillons de matériaux

Tout comme les autres menuiseries extérieures, la porte de garage peut être :

  • En bois.
  • En PVC.
  • En aluminium.
  • Ou en métal.

La porte de garage en bois

Extrêmement esthétique, la porte de garage en bois donnera une touche traditionnelle et authentique à votre extérieur. Toutefois, le bois est un matériau qui réagit aux variations climatiques et à l’environnement. Par ailleurs, c’est également un matériau qui vieillit. Il doit donc être entretenu régulièrement pour garder un bel aspect tout au long des saisons.

Rassurez-vous, son entretien n’est pas compliqué. Pour lui donner toute son allure à votre porte de garage en bois, pensez simplement à la peindre régulièrement et à appliquer du vernis. S’il s’agit d’un bois européen (chêne frêne, pin…), un traitement spécifique devra être effectué.

La porte de garage en PVC

Le PVC est un matériau a l’avantage d’être léger et esthétique. Toutefois, si vous habitez dans une région où il y a beaucoup de vent, ce n’est sans doute pas le meilleur choix du fait de sa légèreté. De même, si vous êtes sur la côte, le PVC n’est pas un matériau indiqué. Sachez en effet qu’il a tendance à se décolorer sous l’action du soleil. Vous pourrez être surpris de voir votre jolie porte rouge ou bleue devenir blanche au fil des années.

La porte de garage en aluminium

L’aluminium est un matériau qui rassemble de nombreuses qualités. Il est durable et léger. Plus encore, il ne rouille pas et résiste au sel et à l’humidité. Cerise sur le gâteau, l’aluminium est esthétique et design. Si vous habitez en bord de mer et que vous avez toujours rêvé d’un extérieur contemporain, c’est le matériau à privilégier.

La porte de garage en acier

C’est la crème de la crème des portes de garage. L’acier est en effet résistant, durable, isolant et offre une sécurité maximale. De plus, il est modulable. Vous avez le choix pour le modèle et le coloris de votre porte de garage en métal.

La sécurité

Elle est fondamentale dans le choix de votre porte de garage. En effet, au-delà de son aspect purement esthétique, celle-ci doit vous protéger des intrusions.

Dans l’idéal, votre porte de garage doit être conforme à la norme NF EN 13241-1. Celle-ci garantit que la porte :

  • Possède un pare-chute pour les modèles relevables.
  • Est équipée d’un système de détection d’obstacle et d’un portillon sécurisé pour les versions motorisées, quel que soit le modèle (la porte ne peut s’ouvrir lorsque le portillon est ouvert).
  • Comporte un feu orange si le garage donne sur la rue. Il permet d’informer les passants de l’ouverture de la porte motorisée.

La technologie actuelle vous permet d’optimiser la sécurité de votre garage… et de votre maison. Si vous habitez dans une rue fréquentée dans une ville où le taux de délinquance et de criminalité est élevé, les portes de garage équipées d’une serrure à code ou à empreintes digitales sont incontournables. Pour aller plus loin, choisissez des serrures certifiées SKG 2.

L’isolation thermique

Cet aspect est souvent négligé, et pourtant il a toute son importance. Notamment si le garage communique directement avec la maison. Pour éviter les déperditions de chaleur (et faire monter sa facture), il est primordial de prendre en compte la classification énergétique de la porte de garage :

  • Les portes de garage de classe A offrent une excellente isolation thermique, car les panneaux sont plus épais. De ce fait, ils sont étanches à l’air.
  • De même, les portes de garage métalliques offrent également une bonne performance thermique grâce à la mousse polyuréthane que l’on insère entre les parois des panneaux ou des vantaux.
  • Par contre, les portes de classe D et E ne sont absolument pas isolants.

La motorisation

L’ouverture de la porte de garage peut être manuelle ou motorisée. Toutefois, l’ouverture manuelle est aujourd’hui de plus en plus délaissée au profit de la motorisation.

Porte de garage motorisée en train de s'ouvrir

Le choix doit tenir compte de plusieurs éléments :

  • Le type de porte.
  • Le poids.
  • Et le nombre de fois où elle est manipulée chaque jour.

En tout cas, il existe trois types de motorisation :

La motorisation déportée

Ce type de motorisation est parfait pour les portes sectionnelles et basculantes.

La motorisation intégrée

Elle convient aux portes sectionnelles, basculantes et à enroulement.

La motorisation à bras articulés

Elle s’adresse uniquement aux portes de garage battantes.

Quel que soit votre choix, sachez que la motorisation peut être accompagnée d’options et d’accessoires pour plus de confort d’utilisation. Ainsi, vous pouvez équiper votre porte :

  • D’un clavier à code sans fil si la porte de garage constitue l’entrée principale de la maison.
  • D’un lecteur d’empreintes digitales pour ceux qui ne veulent pas courir le risque d’oubli de code avec le clavier à code.
  • D’une commande allume-cigare : pour ouvrir et fermer la porte de garage sans sortir de la voiture.
  • D’un portillon pour éviter d’ouvrir complètement la porte de garage lorsque vous êtes à pied ou à vélo.

Changer de porte de garage : les étapes pas à pas

Deux personnes installent une porte de garage

Vous aimez le bricolage et vous avez décidé d’installer vous-même votre porte de garage ? Pour bien réussir la mise en place, voici les étapes à suivre :

  • Étudiez d’abord l’environnement : présence de tuyaux, de poutres de fenêtres… car cela va déterminer le type de porte de garage le plus adapté.
  • Prenez des mesures : hauteur, largeur et ouverture. N’oubliez pas de prendre en compte le gabarit de votre voiture.
  • Ensuite, mettez en place le cadre vertical : assemblez les rails et fixez le cadre.
  • Puis, installez du guidage horizontal.
  • Mettez ensuite en place les panneaux.
  • Enfin, réglez la tension des ressorts.

En règle générale, lorsque vous commandez votre porte de garage, elle est livrée avec une vidéo et une notice de pose afin de vous faciliter la tâche au maximum.

Bon à savoir : il existe des portes de garage standards, mais si vos mesures ne correspondent pas, il vous est possible de commander une porte sur mesure.

Comment motoriser sa porte de garage ?

La motorisation de la porte de garage permet d’optimiser son efficacité et sa praticité. En devenant plus lourde, la porte est plus résistante. De plus, une porte motorisée est indéniablement plus pratique. Vous pouvez entre autres commander l’ouverture et la fermeture sans sortir de votre voiture. Par ailleurs, elle est équipée d’un dispositif de sécurité qui stoppe la porte lorsqu’il y a des obstacles (personne, objet…). Pratique si vous avez des enfants en bas âge ou des animaux de compagnie.

La motorisation de la porte de garage passe par plusieurs étapes :

  • Commencez par positionner les rails verticaux sur la porte de garage. Faites-vous aider pour garantir la pose.
  • Ensuite, fixez les rails (assurez-vous que les deux rails sont au même niveau et bien parallèles).
  • Puis, assemblez les rails horizontaux avec les rails verticaux.
  • Montez ensuite la pige d’écartement et les suspentes.
  • Posez le support de motorisation et le joint de linteau.
  • Puis, montez le panneau de la porte de garage : d’abord le panneau bas, puis le panneau intermédiaire et enfin le panneau haut.
  • Installez les câbles.
  • Tendez les ressorts de la porte.
  • Et réglez la porte et les galets.

Bon à savoir : choisissez une porte respectant les normes Afnor qui garantit la défaillance de l’un des équipements utilisés dans une porte de garage motorisée.

Conseil bonus pour changer sa porte de garage

Voici nos conseils en plus pour réussir le changement ou l’installation de votre porte de garage.

  • Vérifiez que votre colis est complet avant de commencer la pose de votre porte de garage. Si ce n’est pas le cas, informez tout de suite le vendeur.
  • Visionnez plusieurs fois la vidéo d’installation avant de procéder à la pose pour vous assurer un travail bien fait.
  • Changer sa porte de garage n’est pas à la portée de tout le monde, notamment la version motorisée. De plus, la pose nécessite l’utilisation d’un certain nombre d’outils et d’équipements tels qu’une perceuse, un niveau à bulle, un serre joint… Si vous n’êtes pas adroit en bricolage et si vous ne possédez pas les bons matériels, il est préférable de confier cette tâche à un professionnel. Vous bénéficiez non seulement d’une porte sécurisée et fonctionnelle, mais vous économisez également du temps et de l’énergie.