5 bonnes raisons de craquer pour un poêle à granules

Tous les articles

Le poêle à granule, pourquoi l’adopter ?

Parmi les systèmes de chauffage les plus populaires auprès des particuliers figure le poêle à granules. Cela s’explique par plusieurs raisons. Si vous aussi, vous envisagez de l’adopter, vous devez dans un premier temps vous familiariser avec les avantages qu’il offre. Voici donc 5 bonnes raisons de craquer pour un poêle à granules. 

1 – Poêle à granule, un système de chauffage économique

Bien que l’électricité s’impose comme l’un des systèmes de chauffage les plus répandus, il n’est pas le plus économique. En effet, quasiment chaque année, les ménages doivent s’adapter à l’évolution du prix de cette source d’énergie qui devient de plus en plus coûteuse. De son côté, le poêle à granulés de bois revient moins cher que l’électricité, le gaz naturel, le gaz propane et le fioul domestique. La seule source d’énergie de chauffage moins onéreuse est le bois de bûches. Quoi qu’il en soit, sur le long terme, le poêle à pellet permet de réaliser de belles économies d’énergie, surtout en hiver. Soit environ 30 % en moins sur votre facture de chauffage.

Soulignons tout de même qu’un sac de pellets de 15 kg coûte à peu près 4,5 € l’unité en grande surface. Ce qui représente 0,30 à 0,36 € par kilo. 

Par ailleurs, nous devons mentionner les aides financières, dont vous pouvez bénéficier. Ces subventions existent pour favoriser l’achat et l’installation des poêles à pellet dernière génération et moins polluants. Les aides fiscales pour l’installation d’un poêle à granulés sont nombreuses et s’attribuent sous certaines conditions. 

MaPrimeRénov

Logo MaPrimeRénov', mieux chez moi, mieux pour la planète

Cette aide pour l’installation rapide et économique du poêle à granule se destine aux foyers propriétaires d’un logement depuis plus de 2 ans et aux revenus modestes. Le montant attribué se calcule selon le barème de l’ANAH.

Le crédit d’impôt

Cette subvention au chauffage naturel s’adresse aux foyers aux revenus intermédiaires, dont le logement est achevé depuis plus de 2 ans. Une autre condition est que le système de chauffage soit fourni et installé par professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le crédit d’impôt se plafonne à un montant de 1 500 €. 

Les aides-fournisseurs d’énergie

Comme le crédit d’impôt, les aides-fournisseurs d’énergie se destinent aux maisons, dont la construction remonte à plus de 2 ans. Il importe également que l’appareil de chauffage possède un rendement supérieur ou égal à 70 %. Par contre, les conditions de revenus ne sont pas précisées. Cette aide est versée par les fournisseurs d’énergie sous la forme d’un chèque ou d’un bon d’achat.

L’écoprêt à taux zéro ou l’éco-PTZ

L’éco-PTZ concerne les foyers propriétaires d’un logement depuis plus de 2 ans et ont pour projet une rénovation thermique importante. Cette aide à l’installation d’un poêle à pellets ne prend pas en compte les revenus du foyer. Le montant de l’écoprêt se plafonne à hauteur de 30 000 €. Sachez aussi que si vous avez déjà réalisé les travaux ou acheté un appareil de chauffage écologique, vous pouvez demander un remboursement dans les 15 ans suivant les rénovations ou l’acquisition. 

Le taux de TVA réduit à 5,5 %

La TVA réduite à 5,5 % est destinée aux foyers, dont la construction du logement remonte à plus de 2 ans. Cette aide se traduit par une réduction de 5,5 % sur le montant de l’achat d’un poêle à granules, de ses fournitures et de la main-d’œuvre. Les conditions de revenus sont inexistantes. 

Les aides de l’agence nationale pour l’habitat (ANAH)

L’aide financière de l’ANAH porte l’appellation de « Habiter Mieux Sérénité ». Les critères d’éligibilité sont les suivants :

  • Être un foyer aux revenus modestes,
  • Le logement doit avoir plus de 15 ans,
  • Les occupants propriétaires effectuent des travaux d’un minimum de 1 500 € réalisés par un professionnel RGE.

Le montant versé possède une valeur proportionnelle au montant des travaux à condition que le poêle soit installé dans la résidence principale. L’économie que vous réaliserez avec cette aide se calcule selon les ressources du ménage catégorisées par l’ANAH.

Les aides des collectivités locales

Les collectivités territoriales proposent effectivement des subventions à l’installation d’un poêle à granulés. Notez toutefois que les aides varient selon les régions, départements et communes. En d’autres termes, vous devrez vous renseigner sur les dispositifs en place sur votre localisation pour obtenir plus de détails. L’ANIL ou l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement représente un bon point de départ. À savoir que leur site internet met à disposition un simulateur pour repérer en quelques clics les aides disponibles auxquelles vous pouvez prétendre.

Poêle à granule blanc dans un salon

2— Un appareil de chauffage écologique

Le gain d’argent ou le fait de réaliser une économie substantielle n’est pas la seule raison qui peut pousser à adopter un poêle à granules. En effet, ce dernier est reconnu comme un appareil de chauffage écologique. 

Le combustible utilisé par ce poêle est le granulé, dont la fabrication repose sur le recyclage de sciures de bois. Cela fait du bien à la planète, car il s’agit d’une ressource naturelle renouvelable avec un faible impact environnemental. 

Toutefois, nous vous demanderons d’être vigilant lors de l’achat des pellets pour votre poêle à bois. Privilégiez les combustibles issus de forêts gérées durablement et qui disposent du label NF granulé, DIN+ ou bien EN+. Ainsi, vous êtes sûr que vos granulés sont de qualité, sont qualifiés d’énergies renouvelables et bénéficient d’un bilan carbone neutre. 

C’est encore mieux si vous mettez la main sur un modèle de poêle à bois labellisé Flamme Verte avec un minimum de 5 étoiles. Un tel appareil de chauffage naturel offre un niveau d’émission de gaz à effet de serre moindre.

3 — Un excellent rendement et une performance exemplaire pour le poêle à granules

En dehors des subventions, de l’aspect écologique, de l’économie réalisée dans l’acquisition et l’installation d’une poêle à bois, il y a son rendement. En effet, la performance de cet appareil de chauffage se situe en moyenne à 85 %. Certains vont même jusqu’à plus de 90 % de rendement. Vous aurez compris, la qualité de chauffage est plus qu’intéressante avec peu de perdition d’énergie des pellets.

Même avec un taux d’humidité compris entre 8 et 10 %, vous profiterez d’un coin du feu agréable en hiver. Le plus beau réside certainement dans le fait que les granulés de bois ne produisent presque pas de résidus. Donc, le nettoyage et l’entretien s’en voient grandement simplifiés. 

Deux personnes se réchauffant près d'un poêle allumé en hiver

4— Facilité d’utilisation

Nous devons aussi vous dire que le poêle à granules est facile à utiliser. Ce système de chauffage naturel s’allume en toute simplicité. Plusieurs modèles disposent même d’un tableau de commande qui offre une manipulation aisée. En outre, vous pourrez paramétrer le chauffage de votre intérieur selon les programmes disponibles et vos préférences. Par exemple, vous définissez les plages horaires où vous avez envie de profiter du coin du feu.

Certains fabricants de poêles à bois poussent plus loin l’aspect technologique des appareils de chauffage qu’ils proposent. Notamment, en les équipant d’une fonction Wi-Fi pour une utilisation à distance depuis son smartphone et une application dédiée.

Parlons aussi de l’autonomie du poêle à granulés. Sachez que son alimentation peut se gérer de manière automatique. Une fonctionnalité que l’on retrouve difficilement auprès des poêles à buches ou d’une cheminée. Pourtant, une alimentation automatique réduit les interventions manuelles et optimise la sécurité au quotidien.

5— Une installation rapide par des professionnels

Dernière raison pour craquer pour un poêle à granules, son installation rapide. Bien que celle-ci soit relativement simple, nous recommandons de faire appel à un professionnel certifié dans ce type de travaux. 

Si votre maison ou appartement dispose d’un conduit de fumée ou d’une cheminée, le raccordement se fait encore plus simplement. Selon l’état de la cheminée, il peut s’avérer nécessaire de procéder à des aménagements. Sinon, posséder une cheminée traditionnelle n’est pas toujours obligatoire pour profiter d’un chauffage de qualité et écologique. Les émanations issues de la combustion des pellets sont rejetées à l’extérieur par un tube disposant d’un système de ventilation. 

Quant à l’emplacement du poêle à granule, vous avez l’embarras du choix. Entre autres, il peut se placer sous un plafond, contre un mur extérieur, près d’une prise de courant, etc. Le professionnel saura vous conseiller efficacement sur ce point pour que vous profitiez pleinement de votre coin du feu.

Enfin, les poêles à pellets adoptent une esthétique moderne avec des lignes épurées pour s’accorder à merveille dans une pièce à vivre. Pour une harmonie encore plus parfaite, choisissez une couleur, une forme et un design en accord avec votre décoration d’intérieur.