Foire aux vins : prévoyez vos casiers à bouteilles !



Rendez-vous incontournable de l’automne, les Foires aux vins constituent un moment idéal pour les œnophiles de compléter leur collection. C’est effectivement une aubaine inouïe pour acquérir des grands crus, mais à prix réduit. Les grandes enseignes ont d’ailleurs déjà commencé à proposer leurs meilleures bouteilles depuis la fin du mois d’août. Et le calendrier sera bien rempli jusqu’à mi-octobre. Ne ratez donc pas cette occasion pour faire de bonnes affaires !

Cependant, n’oubliez pas non plus de prêter une attention particulière au stockage et à la conservation. C’est une étape délicate, mais elle reste indispensable pour préserver au mieux chacune de vos bouteilles pendant la période de vieillissement. Après tout, vous ne voudriez certainement pas que votre vin perde de sa typicité et de sa qualité. De plus, c’est aussi une manière bien efficace de protéger votre investissement, surtout s’il s’agit d’une collection de grande valeur.

Etagères de vins

Alors, pourquoi ne pas penser à accueillir votre nouvelle gamme de grands terroirs dans une cave décemment aménagée ? Des armoires à vin aux range-bouteilles empilables, en passant par les casiers à bouteilles en terre cuite, vous trouverez sûrement votre bonheur.

Quelles sont les possibilités pour bien conserver son vin ?

Alors, vous avez décidé de commencer une collection purement œnophile ; à la fois comme un investissement et comme un passe-temps ? Mais voilà, vous ne savez pas encore comment les conserver dans les bonnes conditions. Pourquoi ne pas penser à aménager une cave à vin ? En effet, la conservation joue un rôle important puisque c’est ce qui déterminera la qualité de vos bouteilles après maturation. D’ailleurs, ce genre d’installation n’est plus réservé à quelques « happy few » aujourd’hui.

Cave à vin

Les amateurs de grands crus sont de plus en plus nombreux chaque jour et les solutions de stockage qui s’offrent à eux sont aussi très nombreuses. Vous n’aurez donc aucune difficulté à trouver celle qui convient le mieux à vos besoins. Bien évidemment, vous devez d’abord prendre en compte la superficie disponible dans votre maison avant de décider quoi que ce soit. Vous pouvez par exemple aménager un espace de rangement sous un escalier. C’est une excellente alternative qui vous permettra d’optimiser votre intérieur.

Une autre solution si vous ne voulez pas entamer de grands travaux est d’opter pour une armoire de vieillissement typique. Il en existe d’ailleurs une très large variété de modèles (et de prix) dans le commerce de nos jours. De même, vous pouvez entreposer des clayettes spéciales bouteilles si vous avez une pièce entière à dédier à votre collection. Vous avez aussi la possibilité de faire construire une cave à vin enterrée dans votre sous-sol ou pourquoi pas dans votre jardin, si vous le souhaitez. Cette installation offre généralement plus d’espace, ce qui s’avère idéal si vous envisagez d’enrichir votre collection sur plusieurs années.

Il faut cependant consacrer à ce projet un budget plus conséquent (entre 2 000 à plus de 50 000 euros). Toutefois, nous vous conseillons toujours de confier les travaux aux mains d’un professionnel aguerri. Il sera plus à même de disposer des compétences et du savoir-faire nécessaires pour faire un état des lieux et proposer ensuite les meilleures solutions pour contourner les éventuelles contraintes. Dans le cas où vous souhaitez mettre en place une cave à vin avec des rangements en bois, faites appel à un menuisier.

Casier à bouteilles en terre cuite : quels sont ses atouts ?

Opter pour une armoire multi-température, aménager une pièce de votre maison ou créer une toute nouvelle cave de A à Z, ce ne sont pas les choix qui manquent. Cependant, le casier à bouteilles en terre cuite remporte un grand succès ces derniers temps. Et ce n’est pas pour rien ! Les casiers classiques du type alvéolaires présentent notamment des dimensions compactes. Ils offrent également plus de praticité comme ils sont facilement empilables. Cela signifie que vous pouvez organiser votre collection à votre guise. Vous pourriez laisser libre cours à votre imagination et mettre à profit votre créativité pour concevoir un espace de rangement personnalisé.

Casier à bouteille 5 trous en terre cuite

De plus, vous profitez d’une plus grande flexibilité, que ce soit à l’égard de votre budget, de la superficie disponible ou même de vos goûts personnels. Vous serez alors en mesure de faire évoluer votre cave à vin au fur et à mesure que le temps passe. Toutefois, le principal avantage ici est sans doute le fait qu’il s’agisse d’un matériau isolant qui est en plus capable de réguler l’humidité naturellement. De plus, l’aménagement se fait plus simplement puisque c’est vous qui décidez du moment pour ajouter de nouvelles piles. Vous pouvez donc très bien en faire votre prochain projet de bricolage. Si besoin, adressez-vous à une association œnologique pour vous aider.

Alors, que faire pour profiter au maximum de votre casier à bouteilles ?

Bien que les casiers à vin constituent une excellente solution de stockage, cela n’influe en rien les prérequis exigés pour une conservation optimale. Les casiers à bouteilles ne remplissent effectivement pas à eux seuls les conditions idéales pour permettre à votre vin de vieillir dans une atmosphère propice à la bonne maturation. Alors, prêtez une attention particulière aux divers critères qui peuvent interférer dans la qualité de votre collection.

Casiers à bouteilles en bois

Par exemple, les bouchons de vos bouteilles de grands crus (en particulier le liège) présentent une perméabilité optimum. C’est-à-dire que bien qu’ils soient hermétiques, ils sont conçus de manière à laisser « respirer » le vin. C’est essentiel pour que le processus de vieillissement se déroule sans encombre. Cependant, cela signifie également que votre vin est plus susceptible d’absorber toutes les odeurs environnantes. Il est donc essentiel d’éviter d’y stocker en même temps des produits de nettoyage, de la peinture ou même des fruits et légumes.

Pareillement, il existe d’autres facteurs qui peuvent jouer un rôle déterminant dans la protection de votre investissement.

  • L’hygrométrie (niveau d’humidité dans l’air). Le taux idéal se situe entre 70 % et 80 %. En l’absence d’une humidité suffisante, le bouchon risque de devenir poreux, ce qui entraînera une oxydation prématurée. De même, un excès contribuera à la prolifération des bactéries et des moisissures qui finiront certainement par altérer la qualité de votre vin.
  • La luminosité. La lumière accélère la maturation du vin. Une bonne cave doit donc être un endroit sombre (de préférence dans un sous-sol) pour éviter les brusques variations de température. Pensez aussi à privilégier les éclairages doux et indirects (non orientés vers vos bouteilles).
  • La température. Plus la cave est chaude, plus vite votre vin vieillira. Alors, assurez-vous qu’elle soit dotée d’une température de conservation adéquate (entre 10 et 14 °C).
  • L’aération et la climatisation. C’est crucial pour préserver correctement la qualité de l’air intérieur.

Quoi qu’il en soit, tout cela est indissociable d’une excellente isolation. Cela concerne bien sûr les ouvertures (comme les portes et les lucarnes), mais aussi les sources de chaleur potentielle (chaudière, conduite d’eau chaude, etc.). Enfin, pour instaurer une inertie de température et d’humidité, la meilleure solution est sans doute de choisir des matériaux naturels comme les casiers à bouteilles en terre cuite.

Et voilà ! Vous savez maintenant toutes les clés en main pour protéger et faire vieillir vos vins. Il ne vous restera plus qu’à les ranger et les classifier.